Les cours vidéos

Cash Game

 

Heads Up

 

Sit-And-Go

 

MTT

 

La PNL qu'est ce que c'est ?

Aller en bas

La PNL qu'est ce que c'est ?

Message par Pir0 le Mer 14 Oct - 18:52

Nous allons essayer de vous décrire ce qu'est la Programmation neuro-linguistique (PNL) a l'aide d'un article tiré de Wikipédia qui résumera très bien les principes et les objectifs de la PNL.


Principes


  • Programmation : Le mot programme fait référence à l’ensemble
    de nos automatismes, qu’il s’agisse d’automatismes cognitifs,
    émotionnels ou comportementaux.
  • Neuro : Le mot neuro fait référence aux neurones, à notre
    système nerveux central et notre système nerveux périphérique qui sont
    aux commandes.
  • Linguistique : Le langage est un code, il nous permet de communiquer, il structure notre pensée, il véhicule notre culture.

Selon la PNL, ce que quelqu’un fait, une autre personne peut le faire (présupposé de la PNL).

Objectifs


Son rôle :

  • « Observer » des compétences et les approprier ;
  • les « décoder »
  • les « expérimenter » pour créer :

    • des modèles efficients.



Ces « modèles » constituent ensuite une base aidant à une démarche de progression épanouissante.
Les modèles visent à faciliter :

  • une connaissance de soi ;
  • un accès aux ressources présentes et déjà acquises par la personne ;
  • la création de nouvelles ressources ;
  • la transposition d’une ressource d’un contexte (personnel par exemple) à un autre (professionnel par exemple).

La dynamique s’articule :

  • à partir d’un « état présent » ;
  • allez vers un « état désiré » ;
  • en utilisant les « ressources » passées, présentes, et à venir (imagination) de la personne :
  • en utilisant des techniques héritées des thérapeutes américains (notamment Milton Erickson)

« Le corps et le
mental sont reliés à un champ plus large ».


L'esprit et le corps forment un système cybernétique



  • Pour chaque pattern neurologique, il existe une manifestation comportementale co-occurrente et vice-versa.
  • Nous ajustons la valeur du signal de l'information dans nos
    systèmes de représentation aux travers d'altérations comportementales
    ou d'accès oculaires.
  • Les programmes neurologiques fonctionnent sous forme de boucles de
    feed-back (TOTE) plutôt que sous forme d'arcs reflex linéaires de
    stimulus-réponses.
  • Le comportement est plus orienté objectif (téléologique) plutôt que déterminé par le stimulus (déterministe).
  • Un pattern d'association (ancres) peut être établit par une seule expérience par contraste avec une répétition linéaire.
  • Il existe une interaction "neuro-linguistique" profonde entre le langage et nos modèles neurologiques du monde.

    • Le langage est un Méta-modèle de nos modèles du monde.
    • Le langage est un moyen de coder et de séquencer ces
      représentations sensorielles; il est donc une expérience secondaire
      (structure de surface) - un pas en deçà de notre expérience primaire
      (structure profonde).

      • La plus grande qualité d'information que nous pouvons obtenir d'une autre personne est comportementale plutôt que verbale.
      • Le langage est un système de représentation qui est produit par la
        même neurologie qui produit nos systèmes de représentations sensoriels.
        De ce fait, les mêmes principes de structure se retrouvent dans le
        langage tout comme dans les systèmes de représentations.




  • Les capacités individuelles sont fonction du développement et du séquençage des systèmes de représentation.

    • Certains systèmes de représentations sont plus appropriés ou utiles que d'autres pour certaines fonctions.
    • Les gens ont tendance à développer et valoriser certains systèmes de représentations pour certaines fonctions.
    • La quantité de compétences, ressources et capacités que nous avons
      est directement proportionnelle au degré de développement de nos
      systèmes sensoriels.
    • Comme les êtres humains partagent les mêmes systèmes de
      représentations de base il est possible pour tout être humain
      d'organiser et d'accéder à ses représentations de façon à recréer ou
      approcher tout phénomène humain. Il est donc possible de modéliser et
      de transférer toute compétence humaine d'une personne à une autre.
    • Les gens possèdent déjà toutes les ressources nécessaires (au moins
      potentiellement) pour agir efficacement. Le changement vient de la
      libération et du déclenchement des ressources appropriées (ou de
      l'activation de la ressource potentielle) pour un contexte particulier
      en enrichissant le modèle du monde individuel.
    • La santé mentale est fonction de la capacité à accéder à toutes les
      capacités représentationnelles de telle sorte que la personne puisse
      répondre adéquatement à une variété de contextes et d'environnements.




  • La conscience est un phénomène limité.

    • Les individus peuvent maintenir sept plus ou moins deux "éléments" d'information dans leur conscience à chaque instant.
    • Le type d'élément va déterminer comment une expérience est ponctuée.




  • Congruence de codage.

    • Plus les relations entre les éléments de la carte reproduisent les
      relations de l'objet cartographié, plus la carte sera efficace et
      écologique. (Par exemple si des relations linéaires sont utilisées pour
      représenter quelque chose qui présente des relations systémiques, le
      modèle sera peu efficace et peu écologique).


  • Les interactions biologiques sont systémiques (cybernétiques) plutôt que linéaires.
  • Les interactions humaines forment des systèmes cybernétiques

    • Les interactions humaines ne sont pas fonction de chaînes linéaires de stimulus-réponse mais de boucles systémiques de feedback.
    • On ne peut pas ne pas communiquer.
    • Aucune réponse, expérience ou comportement n'a de sens en dehors du
      contexte dans lequel il a émergé et dans le contexte de la réponse
      qu'il déclenche.
    • Tout comportement, expérience ou réponse peut agir comme ressource
      ou limitation en fonction de la séquence, ponctuation ou
      contextualisation.
    • Il n'y a pas d'erreurs, mais des objectifs; il n'y a pas d'échec, mais du feedback.


  • Les systèmes cybernétiques sont orientés vers l'adaptation.

    • Le but de tout comportement est adaptatif (possède une intention
      positive) - ou fut adaptatif dans le contexte où il fut établit à
      l'origine.


  • Les systèmes cybernétiques sont organisés en différents niveaux logiques de structure
  • Les règles de changement et de renforcement d'un niveau ne seront
    pas semblables à celles d'un autre niveau. Ce qui est positif à un
    niveau peut être négatif à un autre niveau.

    • Il est important de trier les différents niveaux des interactions,
      Il est utile de séparer les comportements de l'identité - de séparer
      l'intention positive, fonction, croyance, etc. qui génère le
      comportement du comportement lui-même.
    • Le changement le plus écologique provient du fait de répondre à
      l'intention du comportement et non à l'expression du comportement
      lui-même.
    • Tout changement de comportement doit préserver les sous-produits positifs de l'état présent.


  • Les gens font le meilleur choix qui leur est possible tenant compte
    des possibilités et capacités qu'ils perçoivent comme leur étant
    disponible à partir de leur modèle du monde.

    • Tout comportement aussi brutal, fou ou bizarre qu'il puisse
      sembler, est le meilleur choix pour cette personne à ce moment étant
      donné son modèle du monde. Si on lui fournit de meilleurs choix (dans
      le contexte de son modèle du monde) la personne le choisira
      automatiquement.
    • Le sens de la communication est donné par la réponse qu'elle déclenche, quelle que soit l'intention du communicateur.




  • Loi de la variété requise : La part du système qui présente le plus
    de flexibilité sera l'élément catalyseur ou contrôleur du système.

    • Dès qu'il existe des comportements que vous ne pouvez pas générer,
      il existe des réponses et donc des objectifs que vous ne pouvez pas
      produire.
    • Si ce que vous faites ne déclenche pas la réponse que vous
      recherchez, alors continuez à varier vos actions jusqu'à déclencher la
      réponse désirée.


  • Les comportements efficaces sont organisés en TOTE (Test-Operation-Test-Exit)

    • Les comportements ont un objectif futur fixe.
    • Ils ont les évidences sensorielles nécessaires pour déterminer de manière efficace la progression vers l'objectif.
    • ils ont un ensemble de moyens variables pour aller vers l'objectif et la flexibilité comportementale pour implanter ces choix.


La normalement vous avez compris ou est ce que nous voulions en venir

La PNL va vous permettre de contrôler, gérer vos émotions, vos craintes, vos peurs lors de vos coups de bluff.
Cela va vous permettre également de comprendre ce que vos adversaires ont en main grâce aux mouvements oculaire, de tiques ou encore de d'expressions du visages.

________________________________________________
Pour ceux qui M le Poker !

Invité
m-poker.1fr1.net
Voir votre profil: http://www.m-pokr.fr/profile.forum?mode=editprofile&page_profil=preferences
Récupérer votre mot de passe: http://www.m-pokr.fr/profile.forum?mode=sendpassword

Jeu 20 Sep - 0:32
avatar
Pir0
Quinte Flush Royal
Quinte Flush Royal

Messages : 3140
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 28
Localisation : Hérault

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum